Publication : Richard Kelly, un peu lost in translation

Un réalisateur culte tout timide face à la caméra, c’est joli, c’est touchant et cela m’amuse bien plus que de photographier des professionnels de la pause.
Quelques uns de mes portraits du brillant cinéaste Richard Kelly (à qui l’on doit le fascinant “Donnie Darko”), interviewé par le talentueux
Loris Hantzis, sont à retrouver dans le numéro estival de La Septième Obsession, encore en kiosque pour quelques jours.
Sur l’image ci-dessous, prise au bar de l’hôtel Les Bains dont il était beaucoup trop tôt pour goûter à la superbe collection de whisky japonais, je lui ai proposé de faire une “Bill Murray picture”…
Même au saut du lit, dans un palace parisien, les images du “Lost in translation” de Sofia Coppola n’en finissent pas de me trotter dans les pupilles…

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s