Mes Corps indociles, commencement

pour oublier mes yeux qui piquent j’ai mis ma robe couleur de soleil, histoire de vous raconter que dans ce roman – le mien – qui a pour titre « les corps indociles » et dont les premières pages seront publiées dans la prochaine revue WIP, il y a du jazz, une photographe, du whisky japonais, des nuits qui n’en finissent pas de ne pas finir et un garçon aux yeux vairons.

je vois d’ici votre sourire de tiens tiens tout ça nous rappelle quelqu’un, mais alors là vraiment je vous arrête tout de suite.

la revue s’appelle Work In Progress (parce que je suis, tu es, nous sommes des works in progress, aren’t we ?).

dedans il y aura moi donc, mais également plein de formidables auteur.e.s (par exemple Sonia Ristic, dont j’aime tant et depuis longtemps les textes upercutants).

et derrière il y a des gens tellement talentueux et drôles et bienveillants que tu leur parles 5 minutes tu sens les ailes qui poussent sous ta chemise, ton t-shirt ou ta robe couleur de soleil.

je crois que le 13 juin on va fêter tout ça tous ensemble au Pitch me, mon petit bout du monde à moi.

là-bas je ne bois pas de whisky, je m’accoude au bar, je mange des accras et je bois aveuglément les concoctions d’un garçon qui s’appelle Mam. (je crois qu’il met du rhum à l’intérieur, mais j’en suis même pas sûre.)

peut-être qu’on s’y verra ?

et peut-être que d’ici là, j’aurai eu le temps de laver et repasser la robe couleur de lune.

hugs & kisses !

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s