#LEPHOTOBOOKCLUB – Se souvenir de Chris Marker en photographe

Ce n’est pas parce qu’il était un réalisateur (et bien d’autres métiers) de génie dont les films portaient des titres aussi magnifiques que « Le fond de l’air est rouge » ou « Sans Soleil » qu’il faut oublier combien Chris Marker était également photographe. Pour s’en souvenir il suffit de glisser dans sa poche ce tout petit livre bien rempli dans lequel neuf auteurs s’interrogent sur le rapport aux images fixes de l’homme qui aimait le Japon et les chats.

CHRIS.MARKER.PHOTOGRAPHE, sous la direction de Vincent Jacques

(Creaphis Editions)

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s