Photographier… Felix Moati

Un comédien qui devient cinéaste, l’aura de Belmondo, une pizza quatre fromages…

Il dit. « Excuse moi, en ce moment je suis un peu azimuté. »

On partage une pizza dans les jardins de Nord-Ouest Films, sa maison de production.
Dans trois jours, il entamera le tournage de DEUX FILS, son premier long métrage.

Sa sincérité est parfois déroutante.
Je le trouve à la fois tourmenté et lumineux.
Cassavetien.
Effectivement, il dit : « je suis extrêmement angoissé mais j’ai un rapport très joyeux aux choses ».

Un peu comme Simon, ce jeune homme complexe en passe de devenir père (un rôle so Gena Rowlands…) qui se lie d’amitié avec Théodore, un adolescent  rageur (impressionnant Nils Othenin-Girard), dans le superbe et poignant second film de Mikael Buch*.

Deux révoltés, donc, « qui demandent un peu trop à la vie ».

Un peu comme Félix.

Lui que l’idée de « devenir un homme vertueux » obsède.

Lui qui joue et qui filme pour « rendre le monde habitable ».

Lui qui explose de rire aussi, souvent.

Jamais loin de sa bande de potes si cinéphiles.

Un peu comme dans HUSBANDS.

Cassavetes, si tu nous lis…

Paris, octobre 2017

*SIMON ET THEODORE, de Mikael Buch,
en salles le 15 novembre

 

Photo & texte publiés dans la revue La Septième Obsession, dans le cadre de ma carte blanche.

 

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s